Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La balade de Spritz

Allegro ma non presto

Qui sommes-nous?

Publié le 26 Janvier 2020 par Anne-Catherine Deroux in Nous

Spritz 

Contest 36S de 1987, 10,92 m de long pour 1,45 m de tirant d’eau.

Le véritable héros de cette histoire.

Fut Irlandais, Français et Néerlandais bien avant de faire flotter au vent ses nouvelles couleurs belges.

Collectionneur de milles, il en a vu bien davantage que son équipage, mais il sait se montrer patient et bienveillant envers ce dernier.

Son grand âge et la célèbre robustesse de sa construction rassurent.  Pas réac pour autant, mais au contraire bien ancré dans la modernité, il s’est doté cette année d’un confortable système de chauffage, d’un panneau solaire et d’une antenne 4G dernier cri.

 

Le capitaine

Le capitaine, c’est du bonheur à la barre et de la positivité en barre.

Véritable orfèvre des manœuvres de port délicates (pour autant que le second le laisse faire), aucun obstacle n’est jamais venu à bout de sa ténacité. Ce qui lui ouvre les portes de l’incroyable… Il a ainsi déjà à son actif la construction en amateur d’un voilier de 10 m de long (Gaillard, dont vous retrouverez les aventures ici).

Mais c’est dans la cambuse que la créativité gourmande du capitaine s’exprime le mieux. Jamais avare d’un bon mot, même s’il se définit taciturne, c’est lui aussi qui assume avec le plus d’aisance les communications radio. Romantique assumé, il rêve de passer sa première nuit en mer et de planter l’ancre à Bréhat.

D’après le second, le capitaine n’a qu’un seul défaut : supporter la mauvaise équipe de foot.

Le second

Officieusement en charge de la préparation de la navigation, le second présente toutefois un léger défaut d’étanchéité : elle ne peut s’empêcher de baver d’envie à la simple vue d’une carte marine. L’équipage a donc résolu ce problème en optant pour la cartographie électronique, bien plus facile à essuyer que les cartes papier, précautionneusement reléguées au fond de la table à carte.

En charge aussi de la tenue du journal de bord et de la rédaction du blog. A l’objectivité bien entendu garantie sur papier (écrit d’ailleurs de sa propre main) – sauf en ce qui concerne l’estimation du degré de gîte, selon une fausse rumeur obscurément lancée depuis le poste de capitainerie… (Mais les fausses rumeurs, le second les laisse dédaigneusement glisser le long de la coque !)

Et, évidemment, supportrice de la meilleure équipe de foot (Standard champion !)